Bienvenue sur Euphoria!

Euphoria était une petite île calme et tranquille. Tout du moins jusqu'à l'année 2056, année durant laquelle un grave virus a été découvert par un scientifique renommé.
Suite à cette découverte, les Elémentalistes, capables de maîtriser les éléments, sont apparus. Et avec eux, les Deamons, moitié de l'âme humain représentée par un animal.
Dans quel camp serez-vous ? Dans celui des Elémentalistes ? Ou bien celui des Kanaks, chasseurs d'Elémentaliste ? Ou alors viendrez-vous peut-être gonfler les rangs de la mystérieuse F.I.R.E



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 N°42[Validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: N°42[Validé]   Dim 30 Nov - 12:38

Fiche du Personnage :

Nom et Prénom de votre personnage : inconnus ou oubliés
Son Âge :17 ans
Son Groupe : Aeryas
Ses Pouvoirs ou Armes :N°42 maitrise imparfaitement l'air, mais à beaucoup amélioré ses pouvoirs secondaires. Il possède des sens surdéveloppés. Capable de voir aussi bien de nuit comme de jour, il possède aussi une ouïe aussi fine que celle d'un chat.
Description Physique : N°42 fut un soldat. Il a l'apparence de celui toujours sur ses gardes, sursautant au moindre bruit. De taille moyenne, il a une ossature fine, et pourrait même paraitre frêle. Avant la guerre, c'était un gamin souriant, aux joues rebondis et aux yeux brillants. La guerre a tué le gamin, et tandis que la fatigue, la peur et la souffrance le minait, il changea. Il a des pommettes hautes et un nez long et droit. Son visage émacié est surmonté d'un front haut. Ses deux yeux noirs et vides sont comme un puits sans fond dans son visage cerné. Il a des cheveux sombres, emmêlés et gras, qu'il n'a jamais prit la peine de coiffer. Le bonheur l'a quitté, et n°42 ne semble être plus qu'une enveloppe vide.
Description Psychologique : N°42 est un enfant. Il n'a jamais eu le temps de grandir. On s'adresse à lui comme à un homme, mais on oublie que sur ses dernières années, cinq ont étés rayées de sa vie. Il est vide en dedans. Il a été terrifié par la guerre, et même s'il en est revenu, il est mort là-bas. Devant ses yeux grands ouvert passent en permanence des corps mutilés, le canon d'un fusil, et le gris, le gris...! Tout était gris là-bas. Pas de Soleil, pas d'herbe, juste un grand gris qui dévore, et la souffrance. Il veut oublier. Plus que tout.

Son histoire :

***

"Tu seras soldat."

La phrase sonne telle un clairon dans ma tête d'enfant. Je ne m'inquiète pas. Je n'avais pas compris. Mon train de bois continue de rouler sans s'arrêter sur la table métallique. L'homme parle, mais je n'écoute pas. Mon train est beaucoup plus intéressant. Il me l'arrache des mains, exaspéré. Je crie.

"Mais vas-y, pleure, pleure maintenant, après, il sera trop tard."

***

Je me souvient qu'on m'enfonce une cuillère de métal dans la bouche. Une voix de femme, cette fois.

"Allez, mange, arrête de te plaindre, et mange !"

Rude et autoritaire. J'avale la soupe en silence.

***

Je suis né pour être soldat. Orphelin, j'ai été récupéré par un service secret du gouvernement du pays. Ce service forme des garçons récupérés un peu partout et en fait des soldats. Depuis leur plus jeune âge, les gamins sont entrainés, puis envoyé à la guerre, quelque part dans le monde, là où l'armée à besoin de ces unités d'élite. A huit ans, nous étions là, en uniforme, devant nos cibles, le fusil à la main. Et nous visions justes. Ceux qui ne réussissaient pas étaient impitoyablement éliminés. On nous disait qu'on avait de la chance. Ils prenaient tous les enfants, contaminés par le gène ou non. Ils nous disaient que nous avions de la chance d'échapper par ce programme aux folies des tueurs de paranormaux. Nous obéissions à un chef, qui avait quinze ans. Il nous faisait porter de lourdes charges, courir des kilomètres. Celui qui se rebellait était mort. Et celui qui échouait aussi. A nos quinze ans, nous pouvions commander un groupe de 20 gamins. Je n'ai jamais été jusque là.


***

"Tire, bon sang, mais tire !
-Ce n'est qu'un gamin !
"

J'avais un camarade dans mon bataillon. Son numéro était le n°49. On nous avait envoyé faire une guerre lointaine, en Asie, se battre contre une armée. Eux, ils défendaient leur pays. Nous... En face, il y avait un enfant. Il devait avoir neuf ans. J'étais désarmé, et n°49 transpirait à grosses gouttes. En face de nous, le gamin, qui pointa son arme. J'arrachais le fusil des mains de n°49 et tirai. Trop tard. J'eus le gamin du premier coup, mais mon ami, mon frère, s'était écroulé sous mes yeux, la face dans la boue. Je réarmais mon fusil. Fermait les yeux au moment de la détente, tandis qu'en face, quelqu'un hurlait. Il fallait que je ramène mon frère en arrière ! Il pourrait être soigné ! Je tentais de le soulever.

"N°42 ! abandonne le là, il est mort ! Et recule !"

C'était la voix de la raison. Mais je ne pouvais pas abandonner mon frère, là, sur le champs de bataille ! Un camarade me prit, et me tira en arrière, sans que je puisse me débattre. Récupérer le corps de n°49, c'était mourir. Je sentais les larmes ruisseler sur mes joues, et un gémissement s'échapper de ma gorge. J'avais 15 ans.

***

J'ai passé cinq ans de ma vie dans cette putain de guerre. J'avais onze ans quand ils m'ont envoyés là-bas, ils n'avaient plus assez d'hommes, alors ils envoyaient leurs gamins. En face, ils défendaient leur terre. Tous. Hommes, enfants, femmes, vieillards... Combien es-ce que j'en ai tué ? Tout ceci tombe dans la grisaille. Un jour, ils nous ont rapatriés. Il parait qu'on avait gagné. Moi, tout ce que j'ai vu de cette victoire, ce sont des chairs à vifs et des âmes meurtries. L'annonce de la victoire n'a eu aucun échos chez les soldats. Nous étions tous abrutis, sans comprendre. La fin des combats. La fin de la guerre. La fin de l'horreur.

On nous ramena au pays, et on nous abandonna avec des félicitations et des tapes dans le dos. Je n'ai jamais comprit. On nous a applaudit, mais pourquoi ? Nous avions fait notre devoir de citoyen. Nous avions protégé le pays. En envahissant une terre ? En massacrant des familles ? Je ne sais pas, je ne sais plus. Et puis, quand on nous lâcha, seuls et désorientés en ville, on s'aperçut que personne n'avait été mis au courant de cette guerre lointaine. La presse n'en avait pas parlé. Les seuls qui savaient, c'était les soldats, et leur entourage, quand ils en avaient. Le gouvernement ne voulait pas parler de cette guerre à la population, pour ne pas l'effrayer, pour ne pas devoir s'expliquer sur les origines de ce massacre.

Et puis, en rentrant, nous découvrîmes quelque chose de pire que tout. On apprit qu'ici aussi, la guerre régnait. Que nous, tous les "mutants", nous étions menacés de mort. Cela ne se finira jamais. Cela ne finit jamais...


Avatar :

Nom et Prénom de l'Avatar : inconnu, mais photos de Chayan et RotFront sur DeviantArt

Fiche du Deamon :

Son Nom : Ombre
Son Origine : Felin
Sa Race : Chat Egyptien



PS : je suis Louve de NU^^


Dernière édition par n°42 le Dim 30 Nov - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valdo Destiny
Admin||Chef Des Furyas
Admin||Chef Des Furyas
avatar

Nombre de messages : 527
Masculin
Profession : Sans emploi, mais occasionnellement serveur au Bailey's
Image de votre Deamon :

MessageSujet: Re: N°42[Validé]   Dim 30 Nov - 15:16

Wahou !! J'adore ta présentation !!
Je te souhaite la bienvenue parmi nous Very Happy
Je ne suis pas la fondatrice mais je suis sûre que Malyka sera plus que d'accord pour te valider.
Alors en tant que co-admin, je te valide :cool!:

PS: Yosh Louve !! Moi c'est Eriane sur N-U Wink

_________________

"Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.", Coluche
Pensez à voter !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: N°42[Validé]   Dim 30 Nov - 15:23

Merci à toi !

J'avais dit à Marie (Malyka, si je comprend bien) que je m'inscrirais, voila qui est fait !
Revenir en haut Aller en bas
Valdo Destiny
Admin||Chef Des Furyas
Admin||Chef Des Furyas
avatar

Nombre de messages : 527
Masculin
Profession : Sans emploi, mais occasionnellement serveur au Bailey's
Image de votre Deamon :

MessageSujet: Re: N°42[Validé]   Dim 30 Nov - 15:25

Il me semble aussi qu'elle m'avait dis que quelqu'un voulait s'inscrire ^^
et oui c'est bien Malyka ^^
Je suis heureuse de voir un nouveau membre. Ca fera un peu bouger les choses ^^

_________________

"Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.", Coluche
Pensez à voter !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allysonn Parker
Fonda'||Chef Des Aeryas
Fonda'||Chef Des Aeryas
avatar

Nombre de messages : 722
Féminin
Profession : Policière
Image de votre Deamon : L'image de votre deamon

MessageSujet: Re: N°42[Validé]   Jeu 4 Déc - 22:10

Coucou à toi n 42,

Je te Valide!

J'aime bien ton histoire ^^

Bonne Continuation ^^

_________________
Gare à toi, sous ce visage d'ange,
se cache une arme destructrice.


Mon arme destructrice:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: N°42[Validé]   Sam 6 Déc - 11:51

Je te souhaite la bienvenue à toi N42.

Au plaisir de se croiser...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: N°42[Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
N°42[Validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .:Accueil:. :: Présentation :: Fiches des Anciens Membres :: Aeryas-
Sauter vers: