Bienvenue sur Euphoria!

Euphoria était une petite île calme et tranquille. Tout du moins jusqu'à l'année 2056, année durant laquelle un grave virus a été découvert par un scientifique renommé.
Suite à cette découverte, les Elémentalistes, capables de maîtriser les éléments, sont apparus. Et avec eux, les Deamons, moitié de l'âme humain représentée par un animal.
Dans quel camp serez-vous ? Dans celui des Elémentalistes ? Ou bien celui des Kanaks, chasseurs d'Elémentaliste ? Ou alors viendrez-vous peut-être gonfler les rangs de la mystérieuse F.I.R.E



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Théoxanne Roy-Hoaxter
Kanaks
Kanaks
avatar

Nombre de messages : 95
Féminin
Profession : Cascadeuse au chômage, recyclé mécano
Image de votre Deamon : Happy Xmas !!!

MessageSujet: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   Dim 11 Déc - 9:16

    La nuit était tombée à peine deux heures auparavant. Il faisait sombre dans les rues de London Avenue, asser pour qu’une jeune femme brèle et agile se faufile comme une ombre dans son dédale, suivit de prêt par un Daemon tout à fait silencieux. Théoxanne ne fuyait pas, mais s’amusait au contraire à faire tourner un macaque en bourrique… Un type qui lui avait payé un verre, puis un deuxième... et à qui elle venait de piquer le porte-feuille, juste histoire de s’amuser un peu. *Quel gros lard ce mec ! Non mais Keops entre nous, il pensait vraiment que j’allais le suivre chez lui ?* C’est… dégelasse…* En à peine deux minutes, l’imbécile avait perdu sa trace, mais Théoxanne l’entendait encore hurler de rage un peu plus loin. Théox’ étouffa un rire, et le peu de son qu’elle émit résonna tout de même dans la ruelle. *Bon, voyons voir ce que nous avons récolté ce soir.*

    Elle s’accroupit pour se mettre au niveau de Keops, qui lui appuya ses pattes avant sur la jambe de sa moitié pour prendre un peu de hauteur. Mais à peine avait elle ouvert le porte-feuille qu’un hurlement étouffé la fit se redresser brusquement, immédiatement sur ses gardes. *Tu as entendu ?* Keops avait tout de suite orienté ses oreilles vers le hurlement, si bien qu'il savait déjà d'où il provenait. Et le type semblait encore agoniser, même si sa voix et sa résistance semblait de plus en plus faible. Elle connaissait bien ce genre de cri, et se n’était pas bon signe pour celui qui le poussait !

    Plus curieuse que prudente comme toujours, elle posa ses yeux sur Keops, qui lui rendit un regard mécontent. Il savait très bien ce qu’elle allait faire, aurait bien refusé mais peu importait à Théoxanne en général. *Très bien… Allons voir ce qui se trame !* Le Daemon s’élança en premier, bondissant sur de petit rebord pour passer derrière le muret du cul de sac où il était. Il fut suivit de prêt par Théoxanne, qui se déplaçait avec presque autant d’agilité et d’élégance que le Fennec… mais qui était tout aussi silencieuse que lui. En quelques minutes, Keops avait trouvé d’où provenaient les hurlements. Un corps était étendut au milieu d’une ruelle vide, mal éclairé évidemment… autant réunir tout les clichés du meurtre glauque ! *Oulah… regarde ce qu’il est enflé ! Il a pas fait semblant de crever celui là.* Là … c’était vraiment dégelasse. Théoxanne se pencha avec précaution au dessus du cadavre au visage bleu, aux veines prêtes à explosés. Puis elle s'accroupit juste à côté pour constater l'évident. *Mort noyé… l’œuvre d'un maître de l’eau, et d’un Kanak ?* Mais la question resta en suspend, alors que la jeune femme entendit un bref frémissement derrière elle, signe d’une présence… *Théox’ !* Alors qu’elle était vulnérable.

_________________
I wear this crown of thorns
I hurt myself today To see if I still feel I focus on the pain The only thing that's real The needle tears a hold The old familiar sting Try to kill it all away But I remember everything I wear this crown of thorns Upon my liar's chair Full of broken thoughts
I cannot repair Beneath the stains of time The feelings disappear…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdo Destiny
Admin||Chef Des Furyas
Admin||Chef Des Furyas
avatar

Nombre de messages : 527
Masculin
Profession : Sans emploi, mais occasionnellement serveur au Bailey's
Image de votre Deamon :

MessageSujet: Re: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   Dim 11 Déc - 10:51

Comme à son habitude, Valdo n'avait pas voulu rentrer au manoir Destiny ce soir. Il lui préférait, et de loin, l'ambiance nocturne d'Euphoria. Il avait repéré un banc, presque en face du Night Club's, où il allait pouvoir s'allonger et admirer le ciel à sa guise. Il ne faisait pas encore tellement froid, mais une petite brise rafraîchissante vint lui taquiner sa nuque à découvert. Il s'allongea sur le banc et utilisa ses pouvoirs pour se réchauffer de l'intérieur. C'était dans ses moments là qu'il appréciait le plus sa condition de Furya. Il pouvait passer la nuit dehors sans risquer de mourir de froid.
Keïta s'était installée aux pieds du banc, bien décidée à profiter de ce moment de répit pour récupérer. Alors qu'elle commençait tout juste à sombrer, elle entendit une petite mélodie provenant d'une poche du jean de Valdo.
*Son téléphone...*
Voyant que le Furya ne réagissait pas, elle se redressa à contre cœur. Elle se leva sur ses pattes arrières et s'appuya de toutes ses forces avec ses pattes avant sur le ventre de Valdo. Ce dernier, le souffle coupé, se redressa en poussant un cri étouffé.
-Heureusement que ce n'est que moi.... imagine si ça aurait été un ennemi ?
Valdo ouvrit la bouche pour protester mais se ravisa en entendant son téléphone sonner. Il s'empressa de le tirer de sa poche et décrocha.

-Allô ?
-....chef....
Le Furya se leva brusquement du banc. La voix était très basse, comme s'il cherchait à se faire discret. Il demandait à tous ses compagnons Furyas de l'appeler en numéro caché. C'était plus prudent, au cas où son téléphone tomberait en de mauvaises mains. Et puis, Valdo avait une excellente mémoire des voix. Il reconnut ainsi facilement son interlocuteur. Keïta, sentant l'inquiétude grandissante de Valdo, écouta attentivement la conversation.
-Carl...que se passe-t-il ?
-Je suis suivi, chef.... j'ai besoin d'aide. Je ne sais pas qui ils sont, mais ils ne me veulent pas que du bien...
-Où es-tu ?
-Sur London Avenue...
-J'y suis aussi. Dis-moi exactement où tu te trouves.
Il n'entendit malheureusement pas la réponse. Il y eut un bruit sourd, comme quelqu'un qu'on aurait assommé, et il entendit le téléphone de Carl entrer en contact avec le bitume. Un cri déchira alors le silence si tranquille de la nuit. N'attendant pas une seconde de plus, il se précipita en direction du lieu d'où provenait le cri, Keïta sur les talons.
Il arriva malheureusement trop tard. Il retrouva Carl étendu sur le bitume, raide mort. Et, à son grand étonnement, il vit aussi une jeune femme penchée sur son cadavre. Malgré l'éclairage public, il ne parvenait pas à la distinguer correctement. Mais, d'après les sentiments qu'il parvenait à lire chez elle, il savait qu'elle ne l'avait pas tué. Il s'approcha donc et la jeune femme se retourna brusquement en l'entendant arriver. C'est alors qu'il la reconnut.

-Que faites-vous ici, mademoiselle ? Eloignez-vous de lui, je vous pris.
Gardant un oeil sur ses mouvements, il se rapprocha de l'homme étendu au sol. C'était bien lui... et d'après ce qu'il pouvait voir, les pouvoirs d'un élémentaliste de l'eau semblaient être la cause de sa mort. Carl n'était encore qu'un tout jeune Furya. Il commençait tout juste à accepter sa condition. Valdo savait qu'il n'avait aucune famille à qui rendre le corps. Il allait devoir l'emmener avec lui. Il récupéra tout d'abord ses papiers et son téléphone. Il ne fallait pas qu'un membre de la F.I.R.E ne tombe dessus.
*Ou un membre des Kanaks...*
Valdo sursauta légèrement et reporta son attention sur la jeune femme à côté de lui. Ce n'était pas elle qui l'avait tué, ça il en était sûr. Mais que faisait-elle ici alors ?

_________________

"Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.", Coluche
Pensez à voter !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoxanne Roy-Hoaxter
Kanaks
Kanaks
avatar

Nombre de messages : 95
Féminin
Profession : Cascadeuse au chômage, recyclé mécano
Image de votre Deamon : Happy Xmas !!!

MessageSujet: Re: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   Dim 11 Déc - 14:52

    [Désolé c'est moyen-moyen -_-]

    Théoxanne ne pu retenir une expression surprise, autant que choqué sans doute en voyant que celui qui la surprenait ainsi auprès du cadavre ne lui était pas étranger. L’espace d’un instant, elle s’était préparé à l’offensive, en se tournant vers l’inconnu tout en restant accroupit. Pas de geste brusque surtout… et puis elle avait aperçut son visage, et sa mémoire avait fait le reste, bien qu’il avait fallut quelques secondes pour se rappeler du type. Le Furya de l’autre soir !

    Pour une coïncidence… Ne manquait plus que l’autre grognasse, et elle aurait refais le tour de ses amis d’un soir ! *Tu parle d’une chance ! Remarque, c’était sans doute le moins imbécile non ?* Je dirais plutôt… le plus pacifiste. Il ne me parait pas stupide.* Théoxanne avait laissé le Furya et son grand Daemon s’approcher de la victime non sans se tendre légèrement, sur ses gardes tout comme devait l’être l’homme. Il avait pourtant parlé avec courtoisie et calme, ce qui sans doute avait évité qu’elle ne rétorque glacialement.

    Elle ne s’éloigna pas pour autant, le regard fixé sur l’homme. Même si elle n’avait pas perdu son apparence décontracté, le sourire et la taquinerie qu’elle affichait le soir de leur rencontre n’était pas de mise. Mine de rien, elle se sentait idiote d’avoir été surprise comme ça. Ce n’était pas bon signe… Le relâchement n’était pas permis ! Théox’ observa longuement l’homme, silencieuse comme une tombe. Elle se rendit compte que l’expression de celui-ci n’avait rien de neutre… ni de détendu. Du moins bien asser pour le trahir.

    « Vous connaissiez cet homme ? »

    Elle se suprit à le vouvoyer… Etonnant ! Elle ne le faisait jamais et pour personne ! Ce réflexe la perturba quelque peu. Elle faisait preuve de respect ? Non pas qu’elle n’en avait pour personne, mais c’était simplement qu’en faire preuve maintenant, envers un type complétement inconnu… c’était vraiment stupide ! *Comme quoi … tout arrive !* Ferme là Keops !* Elle gardait un air parfaitement naturel, quoi qu’il arrive, c’était le minimum pour se protéger émotionnelle… comme physiquement.

_________________
I wear this crown of thorns
I hurt myself today To see if I still feel I focus on the pain The only thing that's real The needle tears a hold The old familiar sting Try to kill it all away But I remember everything I wear this crown of thorns Upon my liar's chair Full of broken thoughts
I cannot repair Beneath the stains of time The feelings disappear…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdo Destiny
Admin||Chef Des Furyas
Admin||Chef Des Furyas
avatar

Nombre de messages : 527
Masculin
Profession : Sans emploi, mais occasionnellement serveur au Bailey's
Image de votre Deamon :

MessageSujet: Re: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   Dim 11 Déc - 16:24

[T'inquiète, c'est bien ^^]

Valdo hocha vaguement la tête. Tout aussi méfiante que lui, son empathie le fit remarquer qu'elle faisait beaucoup d'effort pour paraître naturelle. Keïta s'était approché du corps de Carl et le reniflait avec dégoût. Elle recula finalement et vint se mettre à l'abri derrière Valdo, se servant de son corps comme barrière visuelle.
-J'ai senti une odeur sur lui qui n'est pas la sienne...mais je pourrais pas te dire de qui il s'agit.
Valdo poussa un puissant soupire de résignation. Il se tourna vers la jeune femme pour lui répondre. Question de politesse. Toujours regarder quelqu'un dans les yeux lorsque tu lui parles !

-Oui, je le connais. C'est un jeune élémentaliste...ainsi qu'un ami.

Il ne pouvait par parler de lui au passé. Il ne l'avait jamais fait pour personne. En général, il préférait même ne pas parler du tout des morts. A quoi bon aller les chercher dans leur tombe ? Ils avaient bien vécu, étaient partis. Alors autant les laisser profiter de la mort en paix.
Il regarda Carl et se dit qu'il ne pouvait décemment pas le laisser ainsi sur le bitume à la vue de tous. Il allait falloir le déplacer à l'abri des regards. Et surtout, vu ce que Valdo avait l'intention de faire avec son corps, il allait falloir l'emmener loin de la populace et de son odorat.
-Valdo. Il y a un immeuble à l'abandon un peu plus loin. Je sais qu'il est censé être détruit dans peu de temps...
-Ca sera parfait.


Il tâta les bras de Carl, un rictus de dégoût au coin des lèvres. Le porter dans cet état jusqu'au bâtiment n'allait pas être de tout repos.
*Et encore...celui-là est entier...*
Valdo frissonna à ce souvenir. Quelques mois plus tôt, ils avaient aussi retrouvé un jeune Furya mort. Son agresseur, un Kanak, se battait visiblement à l'arme blanche et semblait avoir... un fort penchant sadique. L'homme chassa ce souvenir d'un revers énervé de la main et reporta son attention sur Carl. Il réfléchit un moment, la tête légèrement penchée sur la droite puis se tourna vers Théoxanne.

-Je suppose que porter un cadavre de noyé ne vous tente pas, mademoiselle ?

Quelle soit ou non une Kanak n'avait pour l'instant qu'un infime importance. Tout du moins pour lui. Keïta, voyant les choses très différemment, avait fixé son regard sur la jeune femme.
Entre temps, Valdo avait commencé à déplacer le corps du jeune Furya pour trouver la meilleure prise. Il fallait éviter qu'il ne tombe. Et trop le bouger risquait d'aggraver son état apparent...

_________________

"Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.", Coluche
Pensez à voter !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoxanne Roy-Hoaxter
Kanaks
Kanaks
avatar

Nombre de messages : 95
Féminin
Profession : Cascadeuse au chômage, recyclé mécano
Image de votre Deamon : Happy Xmas !!!

MessageSujet: Re: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   Mar 13 Déc - 16:44

    Théoxanne avait longtemps laissé l’homme et le Daemon parler entre eux. Elle avait simplement écouté, observé, constaté… tandis que Keops s’était collé à sa cheville et observait lui aussi, avec une grande méfiance, contrairement à sa moitié qui était bien plus dans la curiosité. Elle n’avait pas rétorqué quand le Furya avait déclaré connaitre la victime. Elle s’était alors écarté un peu, avait croisé les bras sur sa poitrine et observé d’avantage, la tête penché sur le côté. Quel effet cela devait il faire de voir un ami ainsi, étendu à terre… et dans un état pareil ? Théoxanne s’imaginait bien plus tourmenté que l’était l’homme, même si elle avait bien peu d’ami. *Il est bien calme dans une situation pareille…* Théox’ hocha la tête *Je le trouve aussi, c’est asser… étrange* pour ne pas dire troublant ! Et tout ce qui était anormal de son point de vue l’attirait et attisait sa curiosité maladive. *C’est peut être un malade…* Keops éternua *Plus que toi tu veux dire ?* Elle lui donna un petit coup de cheville, histoire de le remuer un peu. Puis reprit le file de son observation.

    Elle s’éclipsa de ses pensées en voyant le visage de l’homme se tourner vers elle, réalisant enfin qu’il tentait vainement de transporter le cadavre. Le porter ? Elle hésita un instant.Pour avoir vu, et fait bien pire, ce n’était pas l’acte mais la conséquence qui devait l’inquiéter. Et Keops, l’éternel sagesse du couple Humain/Daemon lui jeta un regard farouche *Imagine que le Kanak revienne…* Il la verrait ‘collaborer’ avec un être qu’elle aurait dut massacrer… Mais si jamais un kanak la surprenait, elle demeurait asser réactive et vigoureuse pour lui faire la peau avant qu’une seule rumeur ne s’ébruite. Après tout, elle faisait certes parti des Kanaks, mais il était clair que son indépendance ne cédait à aucune appartenance. Ce qu’elle se gardait bien de divulguer…

    Elle haussa alors les épaules, et déclara comme si il avait s’agit d’aller faire un bouquet de fleur :

    « Aller ! Toute expérience est bonne à prendre… »

    Elle s’approcha en remontant les manches de sa chemise, alors que Keops la suivait, exaspéré. Sans même hésiter une seconde, elle attrapa les pieds du reste d’homme dont la peau bloblotait misérablement. Et elle laissa échapper un sacré soupir sous le poids du cadavre…

    « La vache !! L'est pas léger le bonhomme ! »

    Puis elle se rendit compte que sa voix avait résonné dans la ruelle. Mais haussa de nouveau les épaules. Que quelqu’un vienne, elle lui ferait sa fête… comme elle savait si bien le faire ! En attendant, pourquoi ne pas filer un coup de main à ce type, même si il était un malade mental ou bien un insensible chronique. Au non de quoi, elle l'ignorait, comme là où son geste l’amènerait... mais pourquoi pas. Elle savait aussi si bien se mettre en danger !

_________________
I wear this crown of thorns
I hurt myself today To see if I still feel I focus on the pain The only thing that's real The needle tears a hold The old familiar sting Try to kill it all away But I remember everything I wear this crown of thorns Upon my liar's chair Full of broken thoughts
I cannot repair Beneath the stains of time The feelings disappear…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdo Destiny
Admin||Chef Des Furyas
Admin||Chef Des Furyas
avatar

Nombre de messages : 527
Masculin
Profession : Sans emploi, mais occasionnellement serveur au Bailey's
Image de votre Deamon :

MessageSujet: Re: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   Jeu 15 Déc - 8:18

Valdo observa, non sans amusement, la jeune femme attraper les pieds du corps de Carl. Son exclamation lui échappa un petit rire. Il hocha la tête et passa ses mains sous les bras du noyé. Il affermit sa prise du mieux possible et souleva le corps.
*Passe devant, Keïta. Ouvre-nous la route.*
Le louve jeta un dernier regard méfiant vers la jeune femme et se dirigea derrière Valdo, qui allait devoir marcher à reculons.
*Pourquoi moi...*
*C'est ton problème.*

Le Furya sourit et déploya ses antennes empathiques. Il savait que son Deamon ferait de même avec sa télépathie mais il avait besoin de se sentir un peu rassuré. Ils ne devaient surtout pas attirer l'attention. D'autant plus que l'agresseur de Carl pouvait très bien être encore dans les parages.
Et ils ne savaient pas encore s'il s'agissait d'un Kanak ou d'un Aquarya.
*Si c'est un Kanak, on est en danger Valdo. S'il est encore là, on risque d'avoir à se battre à deux contre quatre.*
L'homme acquiesça mentalement en reportant son attention sur Théoxanne. Elle ne l'avait pas tué elle-même, mais rien ne disait qu'elle ne connaissait pas l'agresseur.
*Mais si c'est un Aquarya qui l'a tué, le problème risque d'être plus difficile à gérer...*
Keïta ne répondit pas. Valdo pouvait sentir sa frustration. Elle voulait savoir. En finir vite avec cette affaire. Et lui aussi.

Il ressentit soudain la curiosité d'un spectateur. Tournant vivement la tête, Valdo sentit cette curiosité se muer en peur panique et vit un rideau se fermer. Il eut un rictus de désapprobation. Qui que c'était, pourvu qu'il n'appelle pas la police...
*Il ne le fera pas. Tu l'as repéré. Il a trop peur maintenant.*
*Mmm...*

Il n'était pas vraiment sûr de ça mais tâcha de faire confiance à la louve. Oubliant le badaud à sa fenêtre, il se tourna de nouveau vers Théoxanne.
-Vous vous en sortez ? Au fait, que faisiez-vous dehors à une heure pareille ? Je m'attendais à tout sauf à vous trouvez près du corps de mon ami.
Il savait qu'elle n'était pas coupable. Mais il voulait tout de même vérifier si elle était pour quelque chose ou non dans la mort de Carl. Il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle lui dise de but en blanc, mais au moins il saurait si elle cherchait à lui mentir. Il valait mieux rester prudent...surtout à cette heure de la nuit. Les rues étaient déjà bien désertes et ils s'éloignaient, lentement mais sûrement, de la zone habitée. Autant dire que c'était l'endroit idéal pour tuer tranquillement, sans risquer d'être vu ou dérangé.
Toujours concentré sur son empathie, le Furya raffermit sa prise sur le corps du jeune élémentaliste.

_________________

"Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.", Coluche
Pensez à voter !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoxanne Roy-Hoaxter
Kanaks
Kanaks
avatar

Nombre de messages : 95
Féminin
Profession : Cascadeuse au chômage, recyclé mécano
Image de votre Deamon : Happy Xmas !!!

MessageSujet: Re: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   Jeu 15 Déc - 16:46

    Théoxanne soutint le regard méfiant de la louve sans ciller un instant quand celle-ci ouvrit la route à son âme-sœur. Puis elle réussit à avoir une bonne prise sur les jambes du maccabé et s’y concentra un instant pour vérifier que c’était bien le cas. Keops quand à lui, observait l’arrière de la rue avec un certain interet... les oreilles à l'affut du moindre bruit. Il n’était pas très rassuré de la décision qu’avait pris sa moitié et tentait d’évaluer le danger, qu’il vienne du Furya… ou d’ailleurs. C’était son job après tout… *Il est encore temps de prendre la poudre d’escampette…* Théoxanne s’empecha de lui lancer qu’il parlait comme un vieux… La poudre d’escampette. Pfff. *Certainement pas ! On va bien rigoler !* TU vas bien rigoler… pendant que je vais me faire un sang d’encre…* La jeune femme posa sur lui un regard qui se voulait rassurant. *Ne t’inquiète pas Keops, nous nous en sommes toujours sorti jusqu’à présent et il n’y à aucunes raisons que cela change.* Sauf si un Kanak nous observe en ce moment même…* Mais Théoxanne était persuadé que se n’était pas le cas… Aucuns Kanaks n’étaient capable de rester passif après avoir vu la jeune femme célèbre dans son ‘clan’ en présence d’un maître de feu, ou de n’importe qui d’autre sans l’avoir étripé… Donc, si un Kanak la voyait, il réagirait, attaquerait… et s’en prendrait sans doute plein la poire. Surplus de confiance ou réalité, elle n’était pas inquiète. Mais ce n’était pas ce qui rassurait son Daemon.

    Lui aussi avait vu l’habitant curieux les observer un instant, puis tirer les rideaux, affolés. Keops s’en renfrogna d’avantage… *C’est encore une belle connerie !!* Mais Théoxanne écoutait plutôt l’homme qui venait de reprendre la parole. Des trois qu’elle avait rencontré ce même soir, il était celui qui semblait le moins enclin à lui foutre sur la gueule. Disons que contrairement aux autres, et surtout de la femme, il n’était pas au Zénith du raisonnement Mongolien et semblait plutôt fun… Mais trimbaler un mort, sa forge la complicité ! Rire… Elle répondit le plus naturellement du monde, comme si elle ne palpait pas -loin de là !- les mollets d’un trépassé.

    « Plutôt pas mal pour une débutante. Et bien vous savez… la nuit c’est parfait pour visiter des entrepôts, raquetter les gros lourd… trimballer un cadavre, ce genre de choses ! »

    Elle avait alors émit une sorte de protestation en constatant qu’elle lâchait progressivement sa prise. Elle ne voulait surtout pas le lâcher, surtout si ses poumons étaient plein de flotte ! L’idée de le faire tomber et de se faire cracher dessus par un crevé n’était pas très réjouissante… Keops suivait prudemment, observant les alentours avec grande attention, silencieux comme la mort… sans mauvais jeux de circonstances. Après s'être assuré qu’il suivait bien, elle reprit la parole.

    « Mais ne serais-ce pas plus simple de l’incinéré ? »

    Elle lui servit alors un grand sourire des plus enjouée, quelque peu effacé quand elle dut reprendre une meilleure posture. Mais dans le fond, c’était plutôt une question pertinente. Après tout, ils se feraient moins chier, et le type aurait une meilleure fin que de se faire bouffer par des asticots… Surtout pour un élémentariste de feu. *Mais peut être qu’il attend d’être à l’écart pour utiliser ses pouvoirs…* Pas faux. Advienne que pourra.


_________________
I wear this crown of thorns
I hurt myself today To see if I still feel I focus on the pain The only thing that's real The needle tears a hold The old familiar sting Try to kill it all away But I remember everything I wear this crown of thorns Upon my liar's chair Full of broken thoughts
I cannot repair Beneath the stains of time The feelings disappear…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdo Destiny
Admin||Chef Des Furyas
Admin||Chef Des Furyas
avatar

Nombre de messages : 527
Masculin
Profession : Sans emploi, mais occasionnellement serveur au Bailey's
Image de votre Deamon :

MessageSujet: Re: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   Jeu 15 Déc - 17:36

Valdo eut un drôle de sourire à la question de la jeune femme.

-Oui. Et c'est bien la raison pour laquelle je déplace le corps. Vous croyez que l'odeur de chair brûlée passerait inaperçue si je faisais ça au milieu des habitations ?

Il jeta un coup d’œil derrière lui pour vérifier sa trajectoire.
-Keïta ? C'est encore loin ?
-Ne parle pas comme un gosse. Concentre-toi sur Carl et laisse moi faire le reste. Je te dirais quand on sera arrivé.

Valdo rit doucement et haussa les épaules en signe d'abandon. Il savait cependant qu'ils n'étaient pas loin. Le Furya resserra doucement sa prise sur le jeune élémentaliste et se retourna vers Théoxanne.

-En fait, si ce jeune homme avait eu de la famille, je l'aurais laissé sur place. J'aurais simplement appeler les flics et attendu qu'ils arrivent. Je ne pourrais pas me permettre de refuser de rendre un corps à sa famille. Cependant, ce pauvre garçon n'a plus personne. Et n'importe qui pourrait récupérer son cadavre...

*Je dois donc m'en débarrasser...*
Ça ne l'enchantait pas. Il détestait ça même. Mais c'était sa façon de faire et Carl l'avait accepté. Il n'avait plus qu'à s'y plier.

-Tu es bien bavard, Valdo...
L'homme sourit à la remarque de la louve.
-Que veux-tu faire d'autre... porter un cadavre n'est déjà pas agréable...autant meubler un peu ce silence morbide. Vous ne pensez pas, Mademoiselle ?
Malgré la mort de son ami, Valdo était d'humeur relativement joviale ce soir. Et puis, Carl était mort. Il ne pouvait plus rien pour lui. Il n'avait pas pour habitude de s’apitoyer longtemps sur un décès. Aller de l'avant, continuer à vivre sa vie. Eux avaient fait la leur.
-Hey Valdo ! On arrive bientôt. Je vois le bâtiment.
-Cool ! Courage mon Carl ! Tu vas bientôt retourner à la poussière !

Il explosa alors de rire, la tête jetée en arrière. Keïta sursauta derrière lui et lui jappa après.
-Vas-tu te taire, espèce d'idiot ? Tu veux nous faire repérer ?!
-T'inquiète ! Y a plus personne dans le coin !
-C'est pas une raison ! Tais-toi !

Continuant malgré tout de rire en silence, ses épaules agitées de soubresaut. Ce faisait plusieurs jours qu'il n'avait pas eu de nuit au calme dans un vrai lit. La fatigue semblait commencer à lui jouer de vilains tours.

-Excusez-moi, Mademoiselle. Une petite crise passagère. Ca ira mieux après une bonne nuit de sommeil.
Il retrouva d'un coup son sérieux et réajusta pour la énième fois sa prise. Il se concentra déjà, se préparant à utiliser ses pouvoirs pour calciner le corps de ce pauvre garçon. Il espérait seulement que le bâtiment serait suffisamment calfeutré et qu'il laisserait passer le moins d'odeur possible. Ils allaient d'abord devoir vérifier que l'alarme incendie ne soit pas enclenchée.

_________________

"Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.", Coluche
Pensez à voter !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théoxanne Roy-Hoaxter
Kanaks
Kanaks
avatar

Nombre de messages : 95
Féminin
Profession : Cascadeuse au chômage, recyclé mécano
Image de votre Deamon : Happy Xmas !!!

MessageSujet: Re: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   Ven 16 Déc - 12:36

[Désolé c'est du rapide mais je suis en cours ! XD]

    Il n’avait pas tord en ce qui concernait l’odeur… la jeune femme aquiessa, se retenant cependant de demander ce qui était le pire : se faire prendre avec un cadavre, ou attirer l’attention à cause d’une odeur… mais filer bien avant que les regards se tournent vers eux ? En se qui la concernait, elle avait bien la réponse, mais évitait de tergiverser, encore d’avantage sur ses gardes. Elle écouta avec attention l’échange entre l’homme et le Daemon… à vrai dire, le Furya semblait… un peu diminué. Finalement elle n’était plus tant impressionnée par lui. Ne faisant aucun commentaire, elle l’écouta lui répondre. Logique tout cela. Il devait donc vouloir se dégager au plus vite du cadavre, tout en lui offrant une fin acceptable… si on pouvait parler en ces termes après une affreuse noyade en pleine rue ! Le type aurait eu des funérailles accrochées la tête en bas sur une grue que cela n’aurait choqué personne après une mort pareille…

    En attendant, la jeune femme se posait de plus en plus de question sur la santé mentale du Furya qui venait d’éclater de rire sans véritable raison après avoir déclaré que Carl retournerait à la poussière… Elle jeta un regard en coin à Keops, puis adressa un rire contraint qui lui donna tout à coup un air coincé. *Alors… pas aussi folle que ça la Roy-Hoaxter non ?* Le Fennec trottinait toujours sur ses talons, attentif à ce qui pouvait se dérouler tout autour d’eux. *Certes… soit le deuil lui fait péter un plomb, soit il est fêlé. * Soit il n’est pas tout à fait frais !* Vu l’heure, il pouvait très bien revenir d’un petit bar bien sympathique à l’alcool pas cher et aux filles à la cuisse légère… sympa le tableau. En attendant elle suivait la cadence sans broncher. Et alors qu’il reprenait la parole, elle figea son sourire et lui répondit simplement :

    « Oula oui … je ne fais que le constater. »

    Que dire d’autre ? Pas grand-chose. Une fois encore, elle adressa un regard mi-marré mi-flippé à son Daemon qui lui se retenait carrément de rire. *Tu t’y est mise toute seule, assume maintenant !* Elle était en train de transporter un mort noyé dans une ruelle, vers un entrepôt pour ce faire cramer… en compagnie d’un malade. Ça, elle n’avait pas encore vécu, c’était une première ! Et question expérience tordue, la jeune femme pourtant pas experte…

_________________
I wear this crown of thorns
I hurt myself today To see if I still feel I focus on the pain The only thing that's real The needle tears a hold The old familiar sting Try to kill it all away But I remember everything I wear this crown of thorns Upon my liar's chair Full of broken thoughts
I cannot repair Beneath the stains of time The feelings disappear…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdo Destiny
Admin||Chef Des Furyas
Admin||Chef Des Furyas
avatar

Nombre de messages : 527
Masculin
Profession : Sans emploi, mais occasionnellement serveur au Bailey's
Image de votre Deamon :

MessageSujet: Re: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   Ven 16 Déc - 13:06

(xD pas de souci .)

Valdo jetait par moment des regards derrière lui et finit par apercevoir un vieux bâtiment. Un grand panneau blanc était installée devant. Malgré l'éclairage public, il ne parvenait pas à discerner quoi que ce soit. Mais il supposa qu'il s'agissait de l'affiche indiquant la date de démolition du bâtiment. Il plissa légèrement les yeux pour mieux discerner les contours de l'immeuble. Il était assez grand. Environ trois étages. Apercevant une entrée réservée aux véhicules, mais pas de parking, le Furya supposa qu'il devait y avoir un parking souterrain. Ça serait l'idéal pour eux.
Il se re concentra un bref instant sur son empathie. Pas de souci en vue pour le moment. Il se détendit donc un peu.
*Cette fille...elle te prend pour un marteau...*
*Oh ? Je fais souvent cet effet-là.*
*C'est parce que tu es un excentrique...*

Valdo sourit. Il ne l'était pas réellement. Disons qu'il se plaisait à jouer l'excentrique. Natif d'une grande famille, il avait suivi des cours de bonnes manières et avait été élevé comme tout gosse de riche. Mais après avoir été rejeté par ses parents lorsqu'ils avaient découvert ses dons d'élémentalistes, il avait tout fait pour oublier ses bonnes manières et ses origines d'aristocrate. Bien entendu, il y a des choses difficiles à changer. Mais oublier son sérieux, se défaire de son rôle d'adulte bien éduqué, il aimait ça.

Le Furya sourit au Deamon de Théoxanne, sentant son amusement.
-Je suis ravi que mon comportement vous amuse, jeune ami Fennec. Je suis navré, je ne parviens plus à me souvenir de votre nom...
-C'est Keops, Valdo.
-C'est ça ! Pardonnez-moi.

Il reporta son attention sur la jeune femme.
-Nous allons rentrer dans ce bâtiment. Vous ne serez pas obligée de rester pour la suite... vous m'aidez à le transporter, c'est déjà bien assez. Je suis sûr que lui aussi vous en remercie.
Il fit un vague signe de tête en direction de Carl. Valdo se dit alors qu'il allait lui falloir enquêter sérieusement sur son meurtre. Il espérait de tout cœur que le coupable n'était pas un Aquarya. Pour des raisons relativement évidentes, l'entente n'était pas réellement au beau fixe entre les élémentalistes de l'eau et ceux du feu. Mais ce n'est pas encore au niveau d'une guerre sanglante. Et heureusement. Se protéger des Kanaks n'étaient déjà pas de tout repos, alors si en plus il fallait se méfier des autres élémentalistes...
*Je vais devoir contacter les autres Furyas...qu'ils restent sur leur garde au cas où...*
Du moins le temps que cette affaire soit tirée au clair.

_________________

"Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.", Coluche
Pensez à voter !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-il vraiment bon de jouer avec le feu ? [Valdo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» "Tu veux jouer avec moi ?" *Rire sadique de Chucky*
» Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
» A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler.
» Ca t'amuse de jouer avec ma vie ? {PV Eros}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .:Midea:. :: London Avenue-
Sauter vers: